Financement de l’immeuble

Dans l’article précédent, j’ai parlé de l’immeuble que nous avons acheté. Dans cette article, je vais revenir un peu plus sur le financement immeuble (celui-ci). Je détaille ce point, car ce financement fut compliqué à trouver.

Revenons sur le bien

Il s’agit de l’un des premiers immeuble que nous avons visité. La majorité étant éliminés sur le net (à cause du rendement, de l’état, …) et la plupart des restants sont éliminés après contact téléphonique.
L’avantage d’avoir un peu de connaissance dans le domaine immobilier est qu’on évite la majorité des biens inintéressant.

Contrairement à ce qui est conseillé dans l’immobilier, je n’ai pas négocié le prix!
Plusieurs raisons m’ont poussé à ne pas négocier:

  • l’emplacement de l’immeuble : centre ville, proche de la gare et des commerces
  • l’état, bien très bien entretenu
  • la rareté de ce type de bien (issu des 2 premiers points)
  • le rendement brut sans négociation proche des 11%
  • le nombre de visite que l’agent immobilier m’a dit avoir fait
  • 2 autres acheteurs intéressé
  • dont souhaitant faire une offre, mais qui était en vacances à ce moment là

Ces informations m’ont d’ailleurs été confirmés par le vendeur une fois passé devant le notaire.
Négocié aurait sûrement été un risque pour moi : celui de ne pas avoir le bien!

Parlons, maintenant un peu du cheminement entre le compromis et la signature chez le notaire.
La recherche d’un emprunt est la partie la plus difficile et dans notre cas, elle fait pleine de rebondissement ! Au vu du calcul présenté dans l’article précédent, nous sommes partis sur un financement sur 20 ans.
Nous avons déposé le dossier à 3 endroits :financement immeuble

  • ma banque en ligne : Boursorama
  • la banque traditionnelle qui a mon emprunt RP : Crédit Agricole
  • un courtier proposé par l’agent immobilier

Pour la petite histoire, environ 3 mois plus tôt, le CA nous avais refusé un emprunt pour un montant moins élevé (97k), car nous étions tout les 2 en CDD ou période d’essai.
Mais entre temps nos statuts avait changé :

  • CDD -> CDI en période d’essai
  • CDI en période d’essai -> CDI validé

Ce qui nous mettait plus à l’aise pour négocier.

Pour analyser les différentes banques, voyez les points importants à analyser dans un crédit immobilier sur le blog Optimiser ses finances.

financement immeuble à partir de différentes banques

financement immeubleLa première, CA.

Nous savions déjà que leur offre n’était pas la meilleur. Mais la proposition fut encore plus mauvaise que prévu. Les Intérêts de Remboursement Anticipé (IRA) était au niveau légal, la délégation d’assurance presque impensable, et le taux du crédit plutôt élevé (supérieur à 3% après négociation).
Assez rapidement leur offre s’est retrouvé dernière de la liste et j’ai donc rapidement indiqué que ça n’ira pas.

la deuxieme, Boursorama

En parallèle, nous avons rempli le dossier Boursorama. Nous avons eu un accord de principe sous condition d’accord médical. En effet, avec une fracture 2 ans avant, nous étions à risque! :)
De plus Boursorama n’avait pas notre faveur, étant donné qu’il ne finançait pas les frais de notaire.

la dernière, BNP.

La dernière banque nous fut apporté par le courtier. avec une délégation d’assurance.
Le taux était de 2,8%, mais avec un malus si nous ne déposions pas notre salaire chez eux, portant le taux à 3%.Seul détail gênant, la domiciliation de salaire n’était pas décrite dans le contrat. J’ai donc supposé que les critères était à libre définition de la banque!
Le second problème apparu un peu plus tard : l’assurance ne nous répondait pas.
J’ai eu l’accord de l’assurance 2 semaines avant la signature chez le notaire dans une lettre m’indiquant que l’assurance de madame est revalorisé ou refusé.financement immeuble
A ce jour, deux semaines après la signature chez le notaire, nous n’avons toujours pas de nouvelle de l’assurance emprunteur pour madame.

Pendant que nous poussions la BNP pour essayer de finaliser le dossier, la CNP a donné son accord à Boursorama. Nous avons donc reçu l’offre complète validé mi-juillet.

Constat :

chez Boursorama, il font d’abord validé le dossier par les prestataires (CNP, Crédit logement) et seulement ensuite envoye l’offre. C’est réellement rassurant quand nous recevons le dossier!
Le résultat était que l’assurance minimum, (décès et incapacité à 50% pour chacun) était très peu cher : 5,9€ mensuel pour 2 personnes.
Le taux était celui annoncé dans l’accord de principe : 2,66%.
Là aussi ce taux fut obtenu sans négociation : il était en dessous du taux indiqué initialement, et très fortement en dessous du taux des concurrents. Donc il nous convenait, nous n’avons donc pas cherché à le négocier.
Pas de frais de dossier à prendre en compte et les IRA ne sont appliqués qu’en cas de rachat du crédit par la concurrence.

Donc par défaut, et par comparaison, Boursorama a fidélisé un client!
Petit bonus en prime : au vu de la date de signature chez le notaire, le premier prélèvement du crédit aura lieu début octobre, nous permettant ainsi de toucher les loyers avant le prélèvement.

Au vu de ces différents éléments nous avons choisi Boursorama en décidant de payer les frais de notaire.

Maintenant vous connaissez toute l’histoire, et surtout tout les retournements de situation de ces 3 derniers mois!
Est ce uniquement pour moi que l’emprunt immobilier est un secteur aventureux, ou rencontrez vous les mêmes problèmes?