Les raisons qui font que les SCPI sont des investissements fiables

Au lieu de se lancer dans l’investissement locatif ou d’investir sur les marchés financiers, il est plus judicieux d’investir dans les SCPI. Cela permet effectivement d’encaisser des revenus complémentaires et de se constituer un patrimoine immobilier diversifié dans les villes les plus attractives de la France. Un tel investissement comporte d’ailleurs d’autres avantages non négligeables.

Qui peut investir dans les SCPI ?

Généralement, tout le monde peut investir dans les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier). Le ticket d’entrée reste raisonnable par rapport à celui de l’immobilier locatif. Un épargnant peut investir quelques centaines d’euros pour acquérir des parts de SCPI, le prix de souscription d’une SCPI oscille entre 200 et 1 000 €.

Par contre, il faudra dépenser une grande somme d’argent pour devenir le propriétaire d’un logement destiné à la location. En effet, la réalisation de ce type de projets nécessite un budget conséquent de 100 000 à 300 000 € sans oublier les frais supplémentaires qu’il engendre (travaux d’aménagement ou d’amélioration).

Le montant de l’investissement peut aller jusqu’à 600 000 €. Cela signifie que les investisseurs ayant choisi de placer une partie de leur capital dans une SCPI sont intelligents, en quelque sorte. Il est d’ailleurs possible de financer l’acquisition des parts de SCPI à l’aide d’un crédit immobilier. Dans ce cas, les loyers perçus permettent au porteur de parts de rembourser par mensualités constantes le prêt.

Pourquoi investir dans des parts de SCPI ?

Les SCPI ouvertes à la souscription proposent toujours un ticket d’entrée faible. Normalement, le minimum de souscription ne devrait pas dépasser les 1 000 €, surtout pour les SCPI de rendement. D’ailleurs, la gestion locative (recherche de locataire, vacance locative, perception des loyers…) est déléguée à un professionnel appelé « société de gestion ».

INVESTIR DANS DES PARTS DE SCPI

Autrement dit, le détenteur de parts n’a aucun souci de gestion en investissant dans des parts de SCPI. Bien entendu, les frais de gestion seront au rendez-vous, il faudra donc s’y préparer avant tout investissement. D’autre part, le patrimoine immobilier d’une SCPI est généralement composé de différents types d’actifs (bureaux, commerces, entrepôts, locaux d’activité).

Il s’agit de la politique d’acquisition des sociétés civiles de placements immobiliers permettant de lisser le risque locatif. De ce fait, le porteur de parts de SCPI pourra diversifier son patrimoine immobilier notamment sur le plan géographique. Il existe d’ailleurs des SCPI investies principalement en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Italie, Espagne ou encore Portugal).

investir dans les SCPI :  Comment trouver une adaptée à ses besoins ?

Il est vrai que les SCPI ne manquent pas sur le marché, mais cela ne signifie pas qu’il faut baisser les bras. Il y a forcément une SCPI qui correspond à tous les profils d’investisseur. Pour en trouver, il est important de consulter un comparateur en ligne sur un site spécialisé.

Ainsi, le souscripteur pourra comparer les performances des SCPI les plus souscrites du moment. Il suffit de vérifier le taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) pour déterminer le montant de loyer (dividende) distribué.

Certaines SCPI ont d’ailleurs réussi à atteindre un TDVM de plus de 6 % à l’instar de la SCPI Épargne Pierre en 2017. Le taux d’occupation financier (TOF) reste aussi un indicateur de performance pertinent, les SCPI affichant un TOF de 100 % sont à privilégier.