Classement des SCPI par capitalisation

Certes, les critères de classement des SCPI sont nombreux (rendement, taux d’occupation, report à nouveau, etc.), mais pour mesurer leur taille, la capitalisation est un critère pertinent. À fin 2017, les SCPI qui ont pu atteindre une capitalisation dépassant le seuil de 2 milliards d’euros ont doublé par rapport à 2016, c’est-à-dire que quatre autres SCPI ont pu accomplir cette prouesse.

Pourquoi la capitalisation est-elle un critère de classement pertinent ?

Pour avoir une mesure précise et objective de la taille d’une SCPI (société civile de placement immobilier), la capitalisation est un indicateur fiable. Elle s’obtient en multipliant le nombre de parts avec leur prix unitaire, tous frais compris.

La capitalisation d’une SCPI est donc considérée comme le reflet de la valorisation des fonds collectés. Pour les investisseurs, c’est un indicateur mesurant la confiance qu’ils ont vis-à-vis de la société de gestion qui gère le patrimoine. La capitalisation représente en quelque sorte la somme des investissements réalisés par les souscripteurs qui ont opté pour la SCPI.

Même si la valorisation des actifs peut changer avec le temps, la capitalisation demeure néanmoins un indicateur qui permet de mesurer la notoriété d’une société de gestion et donc de l’attrait du ou des SCPI qu’elle gère. Mais il importe de remarquer que des SCPI de qualité peuvent aussi avoir une petite capitalisation, car leur stratégie peut consister à investir peu, mais dans des immobiliers très rentables.

Top 3 des SCPI qui affichent les plus grosses capitalisations au début de l’année 2018

Comme évoqué plus haut, l’année 2017 a été une année de croissance spectaculaire pour les SCPI. Si en 2016, seulement quatre SCPI ont pu atteindre un niveau de collecte supérieur ou égal à 2 milliards d’euros (Immorente, Edissimmo, Elysées Pierre et Rivoli Avenir Patrimoine), cet effectif a doublé en 2017, car quatre nouvelles SCPI ont rejoint le rang des géants de la capitalisation (Novapierre, Accimmo-Pierre, Primopierre, Épargne Foncière).

Le classement établi à fin 2017 sur le seul critère de capitalisation permet à la SCPI Immorente d’accéder au premier rang avec 2728,05 millions d’euros de fonds collectés. C’est un actif qui a toujours su se faire une place au soleil grâce à la rentabilité de ses investissements. Immorente est suivie de près par la SCPI Edissimmo qui atteint un niveau de collecte d’environ 2627,32 millions d’euros.

Edissimmo top 3 des scpi de capitalisation

Cette performance a été bâtie par sa capacité à générer une forte mutualisation des risques sur des immeubles de qualité. La SCPI Rivoli Avenir Patrimoine vient en troisième position. C’est l’un des leaders du marché et son point fort est qu’elle est gérée par la même enseigne qu’Edissimmo.

D’où provient le succès de ces trois mastodontes de la pierre-papier ?

D’abord, la SCPI Immorente tire son succès de sa position dominante sur le marché des murs de commerces. En plus, sa société de gestion, Sofidy SA, a une expérience de plus de trois décennies dans le domaine de la conception et du développement des produits d’investissement et d’épargne.

De ce fait, cette SCPI a la plus grande capitalisation en France grâce à ses investissements dans les murs de boutiques et de magasins situés en centres-villes. De son côté, la SCPI Edissimmo, gérée par Amundi Immobilier, est l’une des plus importantes SCPI d’immobilier d’entreprise françaises.

Elle tient son succès de sa forte mutualisation des risques grâce à la diversification de ses actifs dans des bureaux franciliens. Enfin, depuis 2000, la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine est présente sur le marché de l’immobilier parisien dans le prestigieux quartier central des affaires (QCA). Ce qui garantit la pérennité de sa force.