Lecture de The Millionaire Next Door

The Millionaire Next Door ce livre est un classique souvent conseillé sur les blogs traitant des finances personnel.

Malgré les nombreuses recommandations, le fait que le livre soit en anglais m’a longtemps bloqué !

En effet, je n’ai jamais été un grand afficionado des langues étrangères. The Millionaire Next DoorEt longtemps l’anglais a été rédhibitoire pour moi.

Puis entre l’introduction de l’anglais dans mon ancien travail, la quasi-obligation de maîtriser l’anglais dans la plupart des postes auquel je postulais, et le fait que je souhaitais progresser malgré mon aversion, j’ai décidé de surmonter cet obstacle.

Pour commencer de manière sympa, j’ai débuté en regardant des séries en anglais sous-titré en français. Puis je me suis décidé à lire cet ouvrage.

Passons maintenant à The Millionaire Next Door : qu’est-ce que je retiens de ce livre ?

Déjà le constat fait par l’auteur. Il y a une réelle différence entre le millionnaire dans la vie réelle et la représentation que nous nous en faisons.

Typiquement l’exemple qui m’a marqué dès le début du livre : les auteurs avaient préparé tout un assortiment pour accueillir les millionnaires : petits fours, grand vin, …
Et le premier arrivé demande une bud à la place d’un verre de grand vin. (Budweiser : grande marque de bière outre-atlantique)

Les auteurs définissent la richesse grâce à un calcul très intéressant :

Age * revenu net avant IRPP / 10.

Ce calcul donne une idée de patrimoine cible. (Attention patrimoine hors succession pour rester concentré sur nos capacités d’accumulation)

L’auteur rajoute ensuite 2 notions clé autour de ce calcul :

  • Si notre patrimoine équivaut à la moitié de cette somme, nous sommes des sous-accumulateurs de richesse
  • Si notre patrimoine est plus du double de cette somme, nous sommes de prodigieux accumulateurs.

Cette notion est très intéressante ! Et en prime, elle me donne même une idée que je dévoilerai dans un prochain article.

Distinction entre riches et les hauts de revenusThe Millionaire Next Door

 

Un autre point très approfondi dans ce livre est la distinction entre les véritables riches et les hauts revenus. Au final, un grand nombre de personne paraissant riche, et ayant de haut revenu dépense énormément en bien luxueux et coûteux, tout en ayant au final un patrimoine très faible !

Au contraire, un nombre important de riche dépense des sommes plutôt faibles et adoptent un comportement frugal. Au final, il apparaît très difficile de faire la différence entre un dépensier et une personne aisée.
C’est un concept intéressant, qui est rarement aussi bien expliqué et documenté.

Je trouve juste un défaut à ce livre : il est très américain. Avec une insistance dés fois un peu lassante sur certaines notions.

Pour conclure, je recommande donc à mon tour The Millionaire Next Door !

Bien qu’il soit en anglais, le vocabulaire reste assez simple, et l’ensemble est assez accessible.
Les explications sont suffisamment pourvues en exemple pour que même avec quelques incompréhensions, l’idée globale soit compréhensible.

Concernant le contenu, décrypter les facteurs communs des différents profils d’accumulateur est très intéressant, et riche d’enseignement pour nos actions !